Aujourd’hui 18 Novembre à 15h40,  Chris et moi allons « pitcher » Qwestly pour la seconde fois dans le cadre du concours Lyon Startup (la première par ici). Pour l’occasion, nous avons à nouveau fait appel à nos mentors et encore une fois, nous en tirons de belles leçons.

Hier, 19h. Champagne au mont d’or.

Chris et moi sommes face à nos deux mentors pour notre répétition générale. Ou plutôt une pré générale.

Nous lançons la présentation et attaquons nos 5 minutes de présentation. Nous terminons notre dernière phrase exactement à 5 minutes. Le timing parfait.

C’est bien la seule chose qui le soit.

Pour le reste : 

  • Nous voulons trop en dire
  • Le message est confus
  • Certaines transitions sont manquantes
  • Nous « surjouons »

Alors que le fond y est. Alors que le support est globalement bon. Alors que nous savons faire.

Deux conseils de fond ressortent du lot:

  1. Utiliser des silences
  2. Raconter l’histoire de qwestly

Et effectivement, si nous regardons de plus près, nous pouvons remarquer que notre intention est de convaincre. Nous voulons en dire le maximum pour apporter la preuve que le projet est solide et que nous avons travaillé tous ses aspects. Les raisons ?

Peut-être la peur d’oublier un élément « technique » qui nous serait reprocher ? Une manière de gérer le stress ? La peur d’avoir laissé un trou dans notre démonstration?

Car n’oublions pas nos origines scientifiques. N’oublions pas ces heures passées au tableau à démontrer un théorème. Des situations dans lesquelles l’argumentaire doit être sans faille, rigoureux et exhaustif. Des situations dans lesquelles l’émotion n’a pas de place (très peu). Des situations dans lesquelles toute hypothèse est presque immédiatement tranchée : elle est vraie ou elle est fausse.

Pour la création d’une startup, pour un projet ou plus généralement dans la vraie vie, presque rien n’est tranché ! Le « filling » joue un rôle énorme.

Et finalement, convaincre nous place déjà dans l’attente d’un résultat que nous ne maîtrisons pas. Nous ne maîtrisons pas l’attention des membres du jury, encore moins leur compréhension et nous ne connaissons pas leurs valeurs.

Convaincre nous place déjà dans l’attente d’un résultat que nous ne maîtrisons pas.

Donc la seule chose qui ait vraiment de la valeur c’est d’être vrai dans notre récit.

Donc aujourd’hui, nous allons nous entraîner à raconter notre histoire.

Bonne journée

 

 

Envie d'inspiration

Envie d'être inspiré pour changer de vie, réaliser des changements, rejoins-nous, inscris toi :    Je déteste le spam autant que toi. Je ne diffuserai pas ton adresse.