Trop de choses en tête. Trop d’idées, trop de projets. Comment évacuer ? Comment être satisfait de ce qui est réalisé en une simple et seule journée ? Comment garder la discipline que je me suis fixé ?

C’est tout l’enjeu du changement d’aujourd’hui. (Un peu de patience pour le lien avec le dentifrice)

Un changement motivé par un constat, que je te livre avec transparence et honnêteté : côté discipline c’est l’échec. J’ai réussi pendant plus d’une semaine à

  • prendre une photo par jour (ce qui prend 10 à 15 minutes maximum, publication comprise),
  • prendre 1 minute pour isoler et noter un apprentissage de ma journée
  • méditer chaque jour

Puis les actions ciblées sont devenues secondaires. Le quotidien a pris le dessus (les projets, Qwestly…). De secondaires elles sont ensuite devenues superflues et sont naturellement passées à la trappe !

C’est étonnant. Pourquoi est-ce que je parviens à écrire tous les jours pour ce blog et que je ne parviens pas à me discipliner sur d’autres actions/défis/sujets ?

Même pour des actions qui ne prennent pas de temps ?

Alors que les uns comme les autres sont arbitraires ?

Je n’ai pas la réponse et je m’attarde pas sur le pourquoi 😉

En effet, il y a dans cet échec beaucoup d’apprentissage :

  • Je n’ai pas d’outil pour vider ce que j’ai en tête. Peut-être normal alors que les idées se croient à l’intérieur comme à Disney Land.
  • Je ne priorise pas noir sur blanc mes actions du jour. Au sein d’une liste (virtuelle le plus souvent), 10,15 ou 20 items ont le même poids. Aurais-je du mal à accepter que tout ce que mon cerveau a imaginé ne puisse pas être fait ? ou ne mérite pas d’être fait ? voir, ne mérite pas d’attention ?

Je reste dans ma zone de confort. Dans cette zone…je n’ai pas à décider. Je n’ai pas à choisir. Là réside le nœud de ma difficulté !

Je ne vais pas détailler à nouveau ma difficulté à faire des choix car je l’ai déjà fait. Et j’ai progressé. Mais juste pour comprendre : imagine moi au rayon dentifrice d’un supermarché. Je suis là et j’ai pour mission d’acheter un dentifrice à un ami. C’est ma seule consigne. Il ne m’a pas donné de marque et je n’en ai pas vu chez lui. Déjà, il est plus que probable que j’ai sillonné tous les autres rayons avant d’arriver au rayon des dentifrices. Repousser 😉 Rester dans la zone de confort ! Mais maintenant j’y suis. Je me retrouve paralysé. Mon regard balaie es différents dentifrices sans logique, sans but et sans fin apparente. J’en saisis un. Le repose. J’en saisis un autre. Je me dis que l’autre était mieux. J’hésite. Finalement…J’opte pour un troisième que je n’avais même pas regardé, de manière irrationnelle. En rentrant et en le sortant pour le donner à mon ami, je constate l’absurde de mon « choix ». Je suis déçu.

J’espère que ces lignes t’ont fait sourire mais dis toi que, mis à part une légère caricature, cet exemple est réel ! Je peux décider très vite de donner une orientation stratégique différente à un projet mais je peux me retrouver paralysé pour choisir un dentifrice !

Et il n’y a pas de secret. Pour progresser, il faut s’entraîner. Et pour s’entraîner, il faut créer des situations.

Or chaque jour est un terrain de jeu idéal. Chaque jour, je peux m’exercer à des choix simples pour :

  • Éliminer des actions de ma todo List,
  • Prioriser 3 actions parmi toutes les autres

(NB: rien que d’écrire le mot « éliminer », je sens monter la crispation…c’est donc que c’est la bonne voie)

 

Donc pour conclure, voici la posologie de ce ce changemnent :

  • Remettre en service un outil de todo List (c’est déjà fait avec wunderlist)
  • Ecrire mes actions y compris mes actions récurrentes
  • Éliminer au moins une action chaque jour
  • Prioriser chaque jour 3 actions

Sur ce, à bientôt

Envie d'inspiration

Envie d'être inspiré pour changer de vie, réaliser des changements, rejoins-nous, inscris toi :    Je déteste le spam autant que toi. Je ne diffuserai pas ton adresse.