Environnement culturel, éducation ou croyances personnelles, je ne sais pas quelle est l’origine de cette difficulté avec laquelle nous montrons nos brouillons. Pour les partager, nos réalisations devraient être parfaites ? Pourtant, les partager au plus tôt peut réellement changer notre vie.

Vendredi soir, on se retrouve avec Chris, Gaux et Brigitte pour prendre un verre de fin journée, de fin de semaine…et d’avant vacances pour Chris et Brigitte (envoyez-nous un coucou réunionnais). Evidemment, on parle de Qwestly ! Mais pas que 😉

Concernant Qwestly, étant donné qu’une échéance arrive semaine prochaine, on en parle. En effet, mercredi prochain, c’est le premier challenge de pitch du programme Lyon Startup. Seule une moitié des projets sera sélectionnée. Et pour rajouter à la difficulté, je fais un autre pitch important lundi matin !

Il était donc indispensable cette semaine:

  1. d’avoir une trame prête avant le départ de Chris
  2. que je prépare cette trame puisque je vais faire les pitchs

Pas question de laisser faire le saboteur cette fois-ci. Jeudi matin, j’ai pris un engagement auprès de Chris :

lui envoyer le texte (500 mots) et les slides, peu importe l’état de finition de ces derniers.

Plus important, je l’ai fait. Cela m’a pris 2h30 mais j’ai pu obtenir des brouillons. 

J’aurais pu laisser libre à cours à une mauvaise anticipation (mais tu sais que c’est pas bien !). J’aurais pu trouver que 2h30 pour obtenir des brouillons c’est un très mauvais score (Ah les exigences). Mais je n’ai pas pensé cela. Je suis resté focalisé sur mon engagement et j’ai osé faire confiance à Chris et à notre relation.

J’ai bien fait. On s’est vu vendredi matin et on a retravaillé. Les retours ont été pertinents et vont dans le bon sens. Partir d’un brouillon nous a permis d’aller beaucoup plus vite pour faire une version améliorée.

Et lorsqu’on reparle vendredi soir, le constat est simple. Si on ne fait pas l’effort de partager un brouillon au plus tôt, on prend le risque de ne rien avoir. Si j’étais resté seul, je serais resté jusqu’à lundi matin avec un truc bancal insatisfaisant. Aujourd’hui j’ai une trame quasi terminée dont je suis content. La différence est énorme.

Si on ne fait pas l’effort de partager un brouillon au plus tôt, on prend le risque de ne rien avoir

Ce type d’expérience conforte certains changements et en suscite d’autres. Aujourd’hui, montrer mes brouillons. Je n’ai pas de mot pour décrire le bénéfice apporté par un tel changement. C’est une révolution qui ne permet pas que de changer de vie. Ce changement permet surtout de vivre : de faire, d’interagir, de proposer, de discuter, d’avancer. Vivre, vraiment. Créer des opportunités.

T’as un brouillon ? Partage-le

D’ici là, à bientôt.

Envie d'inspiration

Envie d'être inspiré pour changer de vie, réaliser des changements, rejoins-nous, inscris toi :    Je déteste le spam autant que toi. Je ne diffuserai pas ton adresse.