Je t’ai remis l’article écrit sur le blog dédié au projet Qwestly ici. Idéalement, vas le lire là-bas : Blog Qwestly

Sinon, tu peux le lire ici

———————————

C’est cool cette formation à l’entrepreneuriat. On connaît des choses mais on apprend beaucoup et surtout on s’immerge, on se projette et on challenge le projet. Nous malaxons Qwestly dans tous les sens. Nous avons une idée de truc à creuser tous les quart d’heure. Le problème c’est que nous n’aurons jamais le temps de tout faire.

Par contre, parmi toutes les leçons que je tire de ces premières journées, celle qui me semble la plus importante et qui nous a fait longuement échanger avec Chris hier soir c’est celle de proposition de valeur.

Celle-ci nous amène à repartir du problème identifié : la non atteinte de nos objectifs personnels. Qu’il s’agisse de nouvelles habitudes que l’on veut prendre, de mauvaises habitudes dont on veut se défaire, de compétences que l’on veut développer, on connaît tous ce décalage entre l’élan d’envie, le plan et la chute. Lamentable.
On passe à autre chose, on renonce…Les raisons sont nombreuses.

De notre point de vue une des clés de réussite réside dans l’engagement.

Mais l’engagement peut se faire de plusieurs manières et pas nécessairement par le biais d’une application mobile comme nous avons eu en première intention.

Tout ça pour dire que pendant une à deux semaines, on fait comme si on mettait tout à la corbeille et on repart de 0.

Rencontres-tu ce problème ?
Si oui, comment l’adresses-tu ?
Comment aimerais-tu pouvoir l’adresser ?

Voilà en résumé les questions que nous allons poser en masse sur le terrain pour valider problème, marché et solution.

Toute aide, conseil ou remarque est le bienvenu alors n’hésitez pas à commenter. Nous sommes dans une démarche apprenante.

A bientôt

Ludo

———————————

Pour la suite, je t’invite à t’inscrire à la newsletter de Qwestly

Envie d'inspiration

Envie d'être inspiré pour changer de vie, réaliser des changements, rejoins-nous, inscris toi :    Je déteste le spam autant que toi. Je ne diffuserai pas ton adresse.