Changer son alimentation…Oui, oui, oui, ça peut changer la vie. Permettre d’être en meilleure forme, d’améliorer le sommeil, de récupérer plus vite, de vivre plus vieux… Aujourd’hui, deuxième numéro de la saga « alimentation » : manger moins calorique qui fait suite à un premier numéro : réduire le sucre.

L’alimentation est un sujet important et d’autres articles vont venir étoffer la série de changements concernant la « bouffe ».

Par contre, je me rends combien il est difficile de changer mon alimentation. Ça me demande pas mal d’efforts car les habitudes sont nombreuses et bien ancrées. Pire, j’ai ancré ces habitudes chez mes enfants :manger entrée/plat/dessert(fruit), terminer par du sucré, plat implique viande ou poisson, le sel…

Bref, du boulot à l’horizon. Mais soyons clair. J’aime les bons repas et je vais les conserver. Peut-être les menus seront différents mais je continuerai à faire de bonnes bouffes bien arrosées. C’est sur le quotidien qu’il y a matière à changer. Végétarien, ayurvédique, régime crétois … J’y connais pas grand chose mais je sais qu’il y a pas mal d’expertise dans mon entourage alors je n’hésiterai pas à demander de l’aide 😉 et à faire confiance.

Les menus seront peut-être différents mais je continuerai à faire de bonnes bouffes bien arrosées

Pour l’instant, c’est le début, commencer par réduire le sucre, notamment les friandises et maintenant réduire le calorique. Un début sans trop d’exigence, sans trop de prétention pour avancer et capitaliser sur des premiers succès.

Juste pour te faire sourire, je te propose cette étude dans laquelle les chercheurs montrent que les rats nourris avec 30 % de calories en moins voient leur longévité augmenter de 40 %, voire de 50 %. L’article traite des seniors en bonne santé. Je sais pas pour toi, mais vivre vieux et en forme, ça me fait envie.

Allez, à demain et comme d’hab, si ce n’est pas fait, inscris toi à la newsletter.

 

Envie d'inspiration

Envie d'être inspiré pour changer de vie, réaliser des changements, rejoins-nous, inscris toi :    Je déteste le spam autant que toi. Je ne diffuserai pas ton adresse.