— Article écrit offline Samedi 5 Septembre au matin —

Tu te souviens de la genèse de ce blog? L’histoire d' »une toune par jour ».

C’est ici sur ma page facebook. Sinon, tu peux retrouver le site web ici. Juste pour rappel, c’est le projet d’un gars qui a changé de vie du jour au lendemain en se lançant le défi d’écrire une chanson par jour pendant un an.

En plus de cette source d’inspiration, un autre élément a servi de déclencheur au lancement de ce blog.
En effet, si l’histoire d’une toune par jour m’a servi de modèle, si j’ai voulu l’imiter, c’est parce que j’avais une grande motivation à essayer des choses nouvelles.
Bien sûr les carburants de cette motivation étaient multiples. Bien sûr il y a eu les rencontres et bien sûr il y a eu quelques projets. Mais il y a aussi eu un livre.
Il s’agit d’un livre qui parle d’attention et dont le titre doit comporter les mots: attentif, concentré et libre.
Je t’écris depuis la montagne et de coup je n’ai pas le livre sous les yeux…tu voudras bien me pardonner j’espère.

Il est 8h13 exactement. Je ne dors plus depuis environ 6h30/7h. Ai-je vraiment dormi? Ne cherche pas du côté des ronfleurs ou des planches de bois sur lesquelles on dort. Non non non. J’ai souvent du mal à dormir en camping ou en refuge.
Là il s’agit d’un abri non gardé, mignon à souhait, comme on croise plein dans le Vercors. La cabane de Châtillon.
Nous sommes partis à 4 hier soir vers 22h30 et avons franchi le seuil de l’abri vers 2h du matin. Ensuite repas frugal puis dodo.
Nous avons eu une chance hallucinante. L’abri était occupé. Là tu vas me dire que c’est plutôt pas de bol. Mais les gens ne dormaient pas. A 2h du matin dans un refuge. Cool.
Quand il y a de la place pour 5 il y a de la place pour 4 de plus, non?
Et bien c’est pas fini. A 7h arrivent 5 autres gars. Ils ont faim. Ils mangent. Puis ils ont sommeil alors ils dorment. Quand il y a de la place pour 9 il y a de la place pour 14. Fais moi penser à regarder la capacité de la cabane de Châtillon…
Bref. Je me suis retrouvé à 7h du mat réveillé. Prêt à marcher. Mais mes comparses dormaient encore et les félicite.
Je vais faire un saut au sommet de la falaise à quelques dizaines de mètres de là.
Ciel bleu. Levé de soleil. Falaises.
Un mot. Somptueux.

Meditation Leve de soleil Vercors

Méditation Levé de soleil Vercors

Je m’attendais, pour avoir plusieurs fois sillonné le Vercors,  à mettre en place ce changement : la méditation. Et j’en ai effectivement la confirmation au moment où j’écris ces lignes.
Ce qui me permet de reboucler avec le livre évoqué et son impact.
D’ailleurs tu dois me trouver un peu confus aujourd’hui. Tant pis. C’est le jeu.
Revenons au livre. Il y a quelques mois, lorsque je l’ai lu, ce livre a fait germé en moi un changement, la mise en place d’une nouvelle habitude qui a changé ma vie: la méditation pleine conscience. Alors, à ma manière et sans présumer de faire comme il faut(si toutefois il y a un comme il faut), je me suis mis à méditer quotidiennement.
Et cette habitude, qui m’a aidé énormément, je l’ai petit à petit laissée de côté. Quel ingratitude 😉 et surtout qu’elle inconscience.
Comment abandonner une voie d’épanouissement lorsqu’on la trouve ? Comment ne pas capitaliser sur ce qui peut changer ma vie positivement?

Comment abandonner une voie d’épanouissement lorsqu’on la trouve ?

Alors c’est décidé, je pratique à nouveau quotidiennement la méditation.
D’ailleurs j’arrête d’écrire sur le superbe (mais un peu petit)  écran de mon nouveau téléphone. Je vais aller méditer.

Meditation Vercors Panorama

Meditation Vercors Panorama

Ps : qui sait peut être que mes comparses, alias gaux , Chris et Brigitte, seront réveillés.

Envie d'inspiration

Envie d'être inspiré pour changer de vie, réaliser des changements, rejoins-nous, inscris toi :    Je déteste le spam autant que toi. Je ne diffuserai pas ton adresse.