La vie est comme un jeu. Or j’aime les jeux et surtout les jeux de stratégie. Mais la vie n’est pas un jeu de stratégie. La vie est changement permanent. Les plans ne tiennent pas toujours. La vie impose de changer de plan, régulièrement. J’ai interrompu ce défi et l’écriture de ce blog durant quelques jours et cela n’a pas été facile.

Mois d’août oblige, on s’offre un peu de vacances hors de chez soi. En ce qui me concerne, une semaine dans le sud-ouest puis une semaine à la montagne.

Première semaine, au milieu d’une quinzaine de comparses, à 6 km de l’océan, je suis parvenu à acter un changement quotidien et surtout, à l’écrire. Tantôt au milieu de l’apéro, parfois après le repas, c’est à dire au milieu de la nuit, ou d’autres fois au petit matin. Jamais au bord de l’eau car j’ai peur du sable 😉 Et je suis content d’avoir réussi. C’est pour moi l’essence d’un défi comme celui-ci.

Deuxième semaine, à la montagne avec M. (rappelle toi, on a emménagé ensemble, c’était un gros changement) et mes filles. J’avoue avoir décalé d’un jour le départ à la montagne pour aller chercher mon nouveau pc portable de la mort qui tue. Une bonne heure de perdue au lieu de 10 minutes mais c’est pas grave. Tout le monde a fait preuve d’une magnifique patience.

Je comptais donc sur ce nouveau bijou de technologie ainsi que sur une connexion haut débit fournie par mon superbe smartphone (rappelle toi, celui que j’ai choisi en 2/2) pour travailler dans le chalet montagnard. Oui, car celui-ci a tout le confort qu’il faut, même un peu plus, mais pas internet…

C’est donc en arrivant que j’ai réalisé ma triple erreur :

  1. La connexion haut débit n’est pas si performante que cela.
  2. Mon superbe pc portable du feu de dieu a un défaut de fabrication (et ça, ça, ça, ça m’agace)
  3. Je suis en vacances avec M. et les enfants (et ça, ça, ça, faut en profiter)

Alors j’ai essayé de travailler, le premier jour au moins et peut-être le deuxième et puis, poussé par les événements, j’ai décidé de faire un « break ». Une sorte de pause Kitkat. On pourrait laisser dire que j’ai laissé tombé. On pourrait surtout dire que j’ai pris une semaine de vacances. Et ça fait du bien.

Cette triple boulette a eu un grand bénéfice. Celui de me rappeler qu’il est important de savoir changer ses plans et de l’accepter.

Je compte garder cela en mémoire pour profiter plus pleinement des opportunités qui se présentent.

J’aurais par contre pu écrire un petit article informant de ces vacances, histoire de te prévenir et que tu ne t’inquiètes pas. Je sais, toi non, tu ne t’es pas inquiété mais sache que certains l’ont été. Je m’en excuse. Et oui, cet article est un prétexte pour te faire un clin d’oeil, dire pardon et repartir de l’avant.

Alors maintenant que ces vacances sont passées, c’est parti pour la suite du défi et les 140 et quelques changements à venir !!!

A bientôt…et si ça n’est pas fait, rejoins la communauté des abonnés en t’inscrivant à la newsletter.

 

Envie d'inspiration

Envie d'être inspiré pour changer de vie, réaliser des changements, rejoins-nous, inscris toi :    Je déteste le spam autant que toi. Je ne diffuserai pas ton adresse.