Rassure toi, pas de morale en vue sur le sujet de l’alimentation. Pas de croisade « anti-sucre » dans cet article. Juste un changement personnel. Si jamais tu veux te culpabiliser, tu trouveras suffisamment de documentaires sur internet ou de livres en librairie qui traitent du sujet. Et si jamais ça t’incite à changer, n’hésite pas à nous le dire.

Je ne sais pas toi mais me concernant, j’observe des rituels intrigants. Des rituels qui fonctionnent comme une sorte d’habitude sortie de nulle part.

Par exemple les trajets en voiture. Dès lors qu’il s’agit d’un trajet de plus de deux heures, nécessitant une pause carburant, pipi ou autre, je suis victime d’un réflexe.  Je parcours les rayons confiseries, biscuits et autres sucreries. Et systématiquement, j’achète un petit quelque chose. Kitkat crunchy, pour la route comme on dit. Haribo croco, c’est rigolo. Et systématiquement, je termine les paquets. Oui, certes, ça m’arrive de partager si je ne suis pas seul à bord. Mais ça ressemble quand même à une addiction.

Mon corps ressens du plaisir à ingérer mécaniquement toute cette gélatine colorée. Me tourne dans la tête un slogan publicitaire : « Allez, encore un dernier« . Et effectivement, il y aura bien un dernier. Fatalement. Inévitablement.

Et après ce dernier dernier, une fois le paquet terminé, ce sont d’autres sensations qui commencent à me parcourir l’échine. Tu vois lesquelles ? oui, un peu de culpabilité. Oui un peu de dégoût aussi.

Alors aujourd’hui, en plein coeur des vacances, je décide de réduire ma consommation de sucre. Pour être précis. Je vais éliminer, le temps de ce défi, tous les sodas, bonbons et gâteaux industriels. Pour m’aider, je vais capitaliser sur le succès que j’ai eu avec l’arrêt de la cigarette. Je vais donc tester et noter les changements induits.

Je te raconterai

A bientôt

Envie d'inspiration

Envie d'être inspiré pour changer de vie, réaliser des changements, rejoins-nous, inscris toi :    Je déteste le spam autant que toi. Je ne diffuserai pas ton adresse.